Il faut avoir le coeur placé haut pour verser certaines larmes : la source des grands fleuves se trouve sur le sommet des monts qui avoisinent le ciel.

Chateaubriand, François RenĂ© De   PensĂ©es et PremiĂšres PoĂ©sies


La simplicitĂ© vient du coeur, la naĂŻvetĂ© de l'esprit. Un homme simple est presque toujours un bon homme, un homme naĂŻf peut ĂȘtre un fripon ; et pourtant la naĂŻvetĂ© est toujours naturelle, tandis que la simplicitĂ© peut ĂȘtre l'effet de l'art.

Chateaubriand, François RenĂ© De   PensĂ©es et PremiĂšres PoĂ©sies


Il y a des hommes qui ne sont point Ă©loquents, parce que leur coeur parle trop haut et les empĂȘche d'entendre ce qu'ils disent.

Chateaubriand, François RenĂ© De   PensĂ©es et PremiĂšres PoĂ©sies


La méchanceté est de tous les esprits le plus facile. Rien n'est si aisé que d'apercevoir un ridicule ou un vice et de s'en moquer : il faut des qualités supérieures pour comprendre le génie et la vertu.

Chateaubriand, François RenĂ© De   PensĂ©es et PremiĂšres PoĂ©sies


On transmet son sang, on ne transmet pas son génie.

Chateaubriand, François RenĂ© De  


Suicide. ce moyen qui nous soustrait à la persécution des hommes.

Chateaubriand, François RenĂ© De   Extrait de Essai sur les rĂ©volutions


On s'irrite moins en fonction de l'offense reçue qu'en raison de l'idée qu'on s'est formée de soi.

Chateaubriand, François RenĂ© De  


Le plus grand malheur des hommes, c'est d'avoir des lois et un gouvernement. Tout gouvernement est un mal, tout gouvernement est un joug.

Chateaubriand, François RenĂ© De   Extrait de Essai sur les rĂ©volutions


Au contraire, de toutes les choses humaines, dont la nature est de pĂ©rir dans les tourments, la vĂ©ritable religion s'accroĂźt dans l'adversitĂ© : Dieu l'a marquĂ©e du mĂȘme sceau que la vertu.

Chateaubriand, François RenĂ© De   Extrait du GĂ©nie du christianisme


Quand on cesse d'aimer ses parents, parce qu'ils ne nous sont plus nécessaires, on cesse d'aimer sa patrie.

Chateaubriand, François RenĂ© De   Extrait du GĂ©nie du christianisme


L'amour décroßt quand il cesse de croßtre.

Chateaubriand, François RenĂ© De  


L'amour ? Il est trompé, fugitif ou coupable.

Chateaubriand, François RenĂ© De   Extrait de la Vie de RancĂ©


La mémoire est souvent la qualité de la sottise : elle appartient généralement aux esprits lourds, qu'elle rend plus pesants par le bagage dont elle les surcharge.

Chateaubriand, François RenĂ© De   Extrait de ses MĂ©moires d'outre-tombe


Alexandre crĂ©ait des villes partout oĂč il courait: j'ai laissĂ© des songes partout oĂč j'ai traĂźnĂ© ma vie.

Chateaubriand, François RenĂ© De  


Je suis vertueux sans plaisir; si j'Ă©tais criminel, je le serais sans remords.

Chateaubriand, François RenĂ© De  


La liberté qui capitule, ou le pouvoir qui se dégrade, n'obtient point merci de ses ennemis.

Chateaubriand, François RenĂ© De  


Presque toujours, en politique, le résultat est contraire à la prévision.

Chateaubriand, François RenĂ© De  


Rompre avec les choses réelles, ce n'est rien; mais avec les souvenirs! le coeur se brise à la séparation des songes, tant il y a peu de réalité dans l'homme.

Chateaubriand, François RenĂ© De  


Tout me lasse: je remorque avec peine mon ennui avec mes jours, et je vais partout bĂąillant ma vie.

Chateaubriand, François RenĂ© De