Corneille nous assujettit Ă  ses caractĂšres et Ă  ses idĂ©es, Racine se conforme aux nĂŽtres; celui-lĂ  peint les hommes comme ils devraient ĂȘtre, celui-ci les peint tels qu'ils sont.

La BruyĂšre, Jean De  


Il m'a fait trop de bien pour en dire du mal, il m'a fait trop de mal pour en dire du bien

Corneille  


Imagination! - Célestes vérités! - Etrange aveuglement! - Eternelles clartés!

Corneille  Polyeucte (IV, 3), Pauline et son mari exprimant des convictions opposĂ©es


Tu t'es, en m'offensant, montré digne de moi;
  Je me dois, par ta mort, montrer digne de toi.

Corneille  Le Cid, ChimĂšne Ă  Rodrigue en implacables adversaires


Si le ciel en naissant ne m'a fait grand seigneur,
  Il m'a fait le coeur noble et sensible Ă  l'honneur.

Corneille  MĂ©lite Ă  l'Illusion


Que vouliez-vous qu'il fßt contre trois? - qu'il mourût!

Corneille  


Je suis jeune, il est vrai ; mais aux ùmes bien nées
La valeur n'attend point le nombre des années.

Corneille  Le Cid


Cette obscure clartée qui tombe des étoiles

Corneille  


Le feu qui semble Ă©teint souvent dort sous la cendre.

Corneille  


A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

Corneille  Le Cid


L'ennuis est entré dans le monde par la paresse

Corneille  


Je crains ce que je veux.....et je veux ce que je crains...

Corneille  littĂ©rature