Citations sous le thème Bonheur et Malheur


Il n'y a point d'ùge légal pour le malheur.

Chateaubriand, François RenĂ© De  MĂ©moires d'outre-tombe


Nous ne sommes pas capables d'ĂȘtre longtemps malheureux.

Chateaubriand, François RenĂ© De  


Il n'est pas bon d'ĂȘtre malheureux, mais il est bon de l'avoir Ă©tĂ©.

Chevalier De MĂ©rĂ©  


Si tout le monde Ă©tait heureux, personne ne le serait plus.

Claude Aveline  


Il m'a fait trop de bien pour en dire du mal, il m'a fait trop de mal pour en dire du bien

Corneille  


Je crains ce que je veux.....et je veux ce que je crains...

Corneille  littĂ©rature


Tu leur donnes le bonheur, ils veulent le fric en plus.

François Cavanna  


La violence qu'on se fait pour demeurer fidÚle à ce qu'on aime ne vaut guÚre mieux qu'une infidelité.

François De La Rochefoucauld  


On n'est jamais si malheureux qu'on croit ni si heureux qu'on avait espéré.

La Rochefoucauld  


L'Homme Ă©nergique n'est pas celui qui emploi la force mais celui qui se maitriser au moment de la colĂšre

Le Prophete Mahommet  


Le bonheur est si fragile qu'on risque de le perdre rien qu'en en parlant.

LemaĂźtre, Jules  


Aimer est un mauvais sort comme ceux qu'il y a dans les comptes, contre quoi on ne peut rien jusqu'à ce que l'enchantement ait cessé.

Marcel Proust  


L'homme n'a pas d'amis, c'est son bonheur qui en a.

NapolĂ©on Bonaparte  


Il n'y a que deux choses qui servent au bonheur : c'est de croire et d'aimer.

Nodier, Charles  La FĂ©e aux miettes, chap. 20


J'ai découvert que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre.

Pascal, Blaise  


Le bonheur n'est pas le but mais le moyen de la vie.

Paul Claudel  


Ils sont bien heureux, ceux qui ne sont malheureux que par amour.

Paul GĂ©raldy  


Si les gens heureux n'ont pas d'histoire, ils feraient bien de ne pas nous la raconter.

Paul-jean Toulet  


Le bonheur est une potiche posée sur le nez d'un mandarin ivre et qui éternue.

Pierre Loti  


Tout m'afflige et me nuit, et conspire Ă  me nuire.

Racine, Jean